Catégories

Auteurs

Newsletter

La lumière en bandoulière Agrandir

La lumière en bandoulière

Pourquoi continuer à peindre quand on n'y voit plus ?


Dans La lumière en bandoulière, Estelle Goutorbe trace le parcours singulier d’un peintre qui perd la vue, Jean-Michel Rezelman… et qui, pourtant, poursuit son chemin artistique, toujours guidé par la lumière et l’infini :
 « Je ne me suis jamais arrêté de peindre en pensée. La main peut s’arrêter par moment… Mais en pensée, j’ai toujours été à butiner un peu partout, à percevoir chaque chose, à regarder le reflet des lumières… »
 À travers l’image et l’écriture, nous entrons dans la poésie d’un homme lumineux, d’un être qui a su dépasser le tragique de sa cécité pour transmettre une vision intérieure. D’une autre dimension, la beauté qui se dégage des œuvres du peintre nous emporte, et nous transcende.


La rencontre entre Estelle Goutorbe, historienne de l'art, et Jean-Michel Rezelman, peintre devenu aveugle, aboutit à un inédit en histoire de l’art : un ouvrage qui bouscule toutes les idées reçues sur le rôle de l’œil dans la création artistique.


Le texte de l’ouvrage est lu par Yves Blanchard. La lecture est suivie d’une interview radio de l’auteur ainsi que d’une composition musicale de Jean-Michel Rezelman. Un document exceptionnel !


Cette adaptation audio a été réalisé grâce à un don de mécénat privé de l’association  « l’Archipel des Utopies ».

Estelle Goutorbe est historienne de l'art.

Contactez-nous

Notre service client est disponible 24h/24, 7j/7

Tél. :04 76 27 68 56

Contacter notre service client

PayPal